Stage de Printemps – JKA Belgium – 2012

STAGE JKA Belgique francophone 2012

Comme chaque année durant le w-e de Pâques l’aile francophone de la JKA Belgique organisait son grand stage international. Près de 800 karatékas s’étaient réunis ces 7, 8 et 9 avril 2012 à Louvain-la-Neuve ; ils avaient fait le déplacement des 4 coins de la Belgique, mais également de France, du Luxembourg, d’Angleterre, d’Allemagne, du Danemark, de Hollande, de Monaco et même du Maroc !

Il faut reconnaître que ce stage, organisé depuis de nombreuses années, ne manque pas d’atouts dont les principaux sont certainement l’ambiance familiale qui caractérise la JKA ainsi que le nombre et la qualité des instructeurs invités. En effet, cette année encore, la JKA francophone avait invité quatre senseï et non des moindres : MORI senseï, 7e dan, directeur exécutif de JKA Japan ; KAWAWADA senseï, 7e dan, vice-manager général de la division technique de JKA Japan ; BURA senseï, 7e dan, directeur JKA Europe et SHIMIZU senseï, 5e dan, section qualifications de JKA Japan.

MORI Senseï est un habitué du stage, fidèle au RDV depuis plusieurs années, il avait néanmoins du annuler sa participation l’année passée suite aux évènements dramatiques survenus le 11 mars 2011 au Japon. Les karatekas belges avaient alors souhaité apporter leur soutien en récoltant des fonds pour aider les membres japonais de la famille JKA. De retour à Louvain-la Neuve cette année, senseï Mori a tenu à remercier tous les karatekas qui avaient participé un an auparavant à cette action de soutien qui l’avait particulièrement touché. C’est donc avec beaucoup d’émotions que ces retrouvailles ont eu lieu. Afin de montrer le plaisir de retrouver senseï Mori, les stagiaires se sont donnés à fond, ont mouillé les kimonos et fait trembler les murs du Blocry de leurs Kiaï !

KAWAWADA senseï était également déjà venu lors de ce stage, notamment en 2008 et en 2010. Sa devise « ne pas s’acharner à devenir un maître mais plutôt un grand professeur » a pu être vérifiée par tous les karatekas qui ont particulièrement apprécié ses capacités pédagogiques. Attirant l’attention sur de nombreux détails et soulignant leur importance, il a donné à tous du travail pour de nombreuses heures de cours !

BURA senseï est parvenu, comme à son habitude, à allier humour (notamment grâce à son « funny English » comme il le qualifie lui-même) et philosophie. Il a ainsi rappelé à chacun que le karaté n’est pas un loisir, mais un art de vivre, une philosophie qui doit imprégner toutes nos actions. De même le kata n’est pas une chorégraphie, mais un combat qui n’a d’imaginaire que l’adversaire. Connaître toutes les applications est donc essentiel pour réaliser son kata correctement. Cela peut paraître évident, mais il est pourtant parvenu à nous démontrer que parfois nous nous égarions. Merci à lui de nous avoir remis sur le droit chemin !

SHIMIZU senseï, le plus jeune (32 ans), nous honorait de sa venue pour la première fois, mais certainement pas la dernière ! Ce compétiteur de très haut niveau a séduit les plus jeunes et les moins jeunes. Une énergie communicative qui a contaminé tous les stagiaires qui se sont senti pousser des ailes. Un vent de fraîcheur soufflait sur le Blocry ; la JKA Japan peut être fière de sa nouvelle génération tant du point de vue des qualités techniques que morales.

Outre ces invités exceptionnels, les stagiaires ont également eu la chance de suivre des cours avec les senseï GNEO, SAWADA, KASAJIMA, HONORE,…

Le stage fut également l’occasion de mettre en valeur les membres de l’équipe nationale qui ont remporté 8 podiums aux championnats d’Europe de Prague. Les 800 participants ont eu l’opportunité de suivre l’échauffement de certains d’entre eux et les plus jeunes ont pu suivre un cours avec ces champions !

Après ces 3 jours riches de rencontres, de retrouvailles, d’entraînements, d’enseignements, de questionnements et de remises en question, c’est dans la bonne humeur générale que le stage s’est clos avec le traditionnel lancer d’œufs de Pâques qui réjouit petits et grands. Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine.